L’Artibule, devenu ensuite la Galerie 121 de l'Institut Français de Casablanca, jadis un des rares espaces de la ville à accueillir des œuvres de plasticiens, se remémore les artistes qui y ont exposé. Ceux qui l’ont investi, chacun à sa manière, y laissant une empreinte. Ses murs peints, repeints, colorés, ajoutés, troués, habillés... au grès des scénographies.
Les murs de la Galerie 121 se souviennent et rappellent qui sont ces plasticiens qui ont contribué à faire de ce lieu un espace d’art vivant.
Témoin et acteur d’une étape de leur histoire, Kamal Andalous, commissaire de l'exposition a invité le public à partager une rétrospective de ce compagnonnage pour redécouvrir des œuvres de : F Daireaux R. Koraichi, B. Habbouli, A. Jaride, M. Boujemaaoui, G. Rousse, M. Mourabiti, T. Kantour, M. Khattari, J. Lamrani, M. Cherrat, A. ElBaz, Ahlam, S. Tazi, A. Nadi, F Zemmouri, M.
Fatmi, Y. Belbzioui et bien d’autres...
Exposition du 9 avril au 8 mai 2016.