Né en 1981 à Chefchaouen, Adil Azemat réside actuellement à Malaga au sud de l’Espagne où il travaille dans le domaine de l’éducation. Titulaire d’une licence en Etudes Arabes obtenue à la faculté de Martil, Adil s’est lancé dans la photographie depuis une dizaine d’année surtout après son installation en Espagne où il a eu l’occasion de rencontrer des photographes professionnels et participer à de nombreux ateliers photographiques.
Adil Azemat a pu montrer ses œuvres photographiques dans plusieurs expositions collectives au Maroc et en Espagne, et a présenté sa première exposition individuelle en 2013 à Fès sous le titre: «Le noir et blanc, une forme de vision et d’existence». Sa deuxième exposition, titrée «Destins», présentée à Cades en Espagne, a eu beaucoup de succès dans la presse espagnole.
Très actif dans les réseaux sociaux, Adil alimente quotidiennement sa page Facebook par ses travaux photographiques et de temps à autres par des articles pertinents en langue arabe sur des thèmes relatifs à la photographie.
Adil Azemat considère que la photographie n’est pas simplement un art, mais aussi une façon de vivre et de penser. C’est un voyage de découverte sans limite qui procure plaisir et jouissance à travers la recherche incessante de nouvelles formes d’expressions dans ce domaine.
Son travail actuel, en noir et blanc, est principalement axé sur les formes géométriques, les ombres et les détails d’architecture qu’il rencontre lors de ses déambulations dans sa ville natale ou à Malaga.